163 – CONTRE LA MONTRE

image163ISBN : 978-2-36336-163-9
PAGES : 98
FORMAT : 200 x 130
PARUTION : 10/2014
COLLECTION : Paroles de poètes
PRIX : 12 €


paiement
INFOS SUR
VOS POSSIBILITÉS
DE RÈGLEMENT

 

 

RÉSUMÉ
Il est triste, douloureux et pesant de penser
que la vie fut un rêve et un cauchemar,
que j’ai emprunté la dernière ligne droite du chemin
– les mains vides d’un hier éphémère –
et que je marche nu vers l’arrivée :
pays du froid, de l’oubli et du silence.

Nemesio Sanchez, est un poète naturaliste – même si pour certains ces deux termes peuvent paraître antagonistes – de l’amour… et de la mort. Naturalisme, dans le sens du réalisme exacerbé. Naturalisme dans le sens de l’observation quasi anatomique d’un phénomène qui nous dépasse. Naturalisme car la bête n’a rien de romantique sur « ses coursiers apocalyptiques, fendant l’air tels des couteaux vindicatifs ».
Avec le courage des audacieux hérétiques, il s’attaque de façon frontale à la Faucheuse, ne trouvant aucune excuse à cette putain qu’il aime, déteste ou redoute.  Le poète à l’automne de la vie, pose les bonnes questions et suggère de potentielles réponses à ceux qui comme lui ont une conscience aiguë du temps qui passe et qui ne reviendra plus.

L’AUTEUR
Voir sa fiche descriptive.

 

Les commentaires sont fermés.