AP – 006 – LOBATO

lobato-couverture

Dimensions de l’ouvrage : 25 x 32 cm. Poids : ± 1 kg. Nombre de pages : 128.

ISBN : 978-2-36336-217-9
PAGES : 128
FORMAT : 320 x 250
PARUTION : 09/2015
COLLECTION : Arte Prima
PRIX : 68 € (frais de port compris)

Cet ouvrage a été tiré à 100 exemplaires numérotés de 1 à 100.


paiement

 

 

 

INFOS SUR
VOS POSSIBILITÉS
DE RÈGLEMENT

 

Ce livre est ce que l’on appelle communément un « beau livre ». Chaque ouvrage possède une reliure cartonnée, matelassée et pelliculée mat anti-rayures. L’ouvrage est imprimé sur du papier Condat 170 gr. couché mat.
Les ouvrages sont constitués de 128 pages grand format (24×31) avec des textes d’introduction sur le travail de l’artiste de Ali Lham, Emmanuelle Ravel, Luciana Mottola Colban, Lucien Ruimy et une soixantaine de reproductions en couleur des œuvres de l’artiste.
Les ouvrages seront envoyés en colis suivis dans des étuis cartonnés avec renfort mousse pour éviter les risques de détérioration dus au transport.

QUATRIÈME DE COUVERTURE
Peindre le corps me donne le sentiment de plonger dans un monde charnel où tous les sens prennent vie.
Accentuer une ligne, rehausser une couleur ou une nuance, me permet d’explorer la condition humaine et d’en exprimer les multiples facettes, signes de nos chutes, incertitudes, résurgences ou rebonds.
Le corps, lieu où s’expriment nos sentiments, trouve sur la toile l’espace lui permettant de définir, par la matière, une multitude d’émotions.
La tauromachie, découverte saisissante faite il y a quinze ans, celle d’un affrontement bouleversant entre l’homme et la bête…
À la croisée des arts et du sacré, l’érotisme est à vif, force et passion se mêlent. J’ai abordé ce thème à deux reprises sous l’angle d’une danse orchestrée par l’ombre et la lumière, portée par le mouvement déstabilisant de l’arène où tous les sens sont en éveil, recherche qui m’a menée à une interprétation du mythe du Minautore.
Animée par la nécessité de parler d’un corps sensuel et toujours enivré, mes recherches actuelles me mènent vers une exploration de la peau comme source d’un paysage empreint de nos fêlures, de nos joies, de nos secousses ou encore de nos palpitations. Les éléments m’intéressent pour ce qu’ils bouleversent en nous. De la racine d’un arbre au crépitement de l’écorce, de la caresse de l’eau à une bourrasque dans un ciel, tout est mouvement de chair. C’est vers cette définition de l’humain que je cherche désormais à m’approcher sur la toile ou le papier. (SYLVIE LOBATO, mai 2015)

Ci-dessous, quelques exemples de reproductions composant cet ouvrage (cliquer sur l’image pour agrandir) :

lobato4lobato3lobato2lobato1

 

 

 

 

L’AUTEUR
Voir sa fiche descriptive.

Les commentaires sont fermés.