AP – 008 – GUILLOIS

guillois-couverture

Dimensions de l’ouvrage : 25 x 32 cm. Poids : ± 1 kg. Nombre de pages : 128.

ISBN : 978-2-36336-226-1
PAGES : 128
FORMAT : 320 x 250
PARUTION : 11/2015
COLLECTION : Arte Prima
PRIX : 68 € (frais de port compris)

Cet ouvrage a été tiré à 100 exemplaires numérotés de 1 à 100.


paiement

INFOS SUR
VOS POSSIBILITÉS
DE RÈGLEMENT

 

 

 

Ce livre est ce que l’on appelle communément un « beau livre ». Chaque ouvrage possède une reliure cartonnée, matelassée et pelliculée mat anti-rayures. L’ouvrage est imprimé sur du papier Condat 170 gr. couché mat.
Chaque ouvrage est constitué de 128 pages grand format (24×31) avec des textes d’introduction sur le travail de l’artiste de Christian Schmitt et Guy Denis et une soixantaine de reproductions en couleur des œuvres de l’artiste.
Chaque ouvrage est envoyé en colis suivi dans un étui cartonné avec renfort mousse pour éviter les risques de détérioration dus au transport.

QUATRIÈME DE COUVERTURE
À l’œuvre de Tony Guillois on peut appliquer, sans prétention aucune, la même phrase que celle prononcée par Kafka sur Picasso : « Dans le miroir déformé de l’art, la réalité apparaît indéformée. »
La peinture ou la cendre qu’il projette sur la toile traduit en effet, le plus souvent, la manifestation de l’homme menacé. C’est pourquoi cet artiste bouscule constamment la forme en tordant les corps et monte ainsi de manière surprenante le son jusqu’au niveau du cri. Ce même cri qui retentit si fort pour devenir clameur et rejoindre ceux les plus fous et les plus admirables d’Antonin Artaud.
Ce faisant sa tendance naturelle reste encore le monde chaotique de la zone sombre. Cet attrait pour le crépusculaire qui est la matrice d’éléments irrationnels condamne l’être au monde au solipsisme car placé devant la mort.
En réalité son goût pour la grisaille et l’obscurité stimule sa création.
C’est toujours le mythe de la vision nocturne qui perdure et inspire les poètes et tous les créateurs comme pour Beckett : « L’obscurité que je m’étais toujours acharné à refouler est en réalité mon meilleur… indestructible association jusqu’au dernier soupir de la tempête et de la nuit avec la lumière de l’entendement. » (Christian Schmitt)

Ci-dessous, quelques exemples de reproductions composant cet ouvrage (cliquer sur l’image pour agrandir) :
GUILLOIS D GUILLOIS C GUILLOIS B GUILLOIS A

 

 

 

L’AUTEUR
Voir sa fiche descriptive.

Les commentaires sont fermés.